Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1914-souvenirs-de-bingo-crepuscule-1918.overblog.com

Chanson : LES SACRIFIES

3 Février 2016 , Rédigé par BERNIE 54 Publié dans #francais, #Poilus, #soldat, #Chants, #Verdun

Les sacrifiés

Elle a circulé après l'offensive de Nivelle en avril 1917. Elle témoigne de la lassitude envers la guerre des Poilus après 3 ans de combats et des grandes offensives très meurtrières à répétition. Lassitude qui a engendré les grandes mutineries de l'année 17.

Lorsqu'au bout de huit jours,
Le repos terminé,
Nous allons reprendre les tranchées,
Notre tâche est inutile,
Car sans nous on prend la pile,
Mais nous en avons assez,
Personne ne veut plus marcher,
Car le cœur gros, avec des sanglots,
On dit adieu aux civlots ;
Et sans tambour, sans trompette,
Nous partons tous, en baissant la tête.

Refrain
Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes,
C'est pas fini, c'est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C'est à Verdun, sur le plateau
Qu'on va laisser sa peau.
Car nous sommes tous des condamnés,
Nous sommes les sacrifiés.

Nous voilà partis, et tous sac au dos,
On dit adieu au repos.
Car pour nous la vie est dure,
C'est terrible, je vous l'assure.
A Verdun, là-haut,
On va se faire descendre,
Sans pouvoir même se défendre,
Car si nous avons de très bons canons,
Les Boches répondent à leur son.
Forcés de se cacher
Au fond de la tranchée
Attendant l'obus qui viendra nous tuer.

Huit jours de tranchée,
Huit jours de souffrances,
Cependant on a l'espérance,
Car ce soir c'est la relève,
Que nous attendons sans trêve…
Tout-à-coup dans l'ombre et le silence,
On voit quelqu'un qui s'avance,
C'est un officier de Chasseur à pied,
Qui vient pour vous remplacer.
Doucement, dans l'ombre,
Sous la pluie qui tombe,
Les petits chasseurs vont chercher leur tombe.

C'est malheureux de voir
Sur les grand boul'vards
Tous ces gens qui font la foire
Car si pour eux la vie est rose,
Pour nous ce n'est pas la même chose.
Au lieu de se cacher,
Tous ces embusqués
Feraient mieux de monter aux tranchées
Pour défendre leur bien,
Puisque nous n'avons rien,
Nous autres les purotins,
Pour défendre les biens de tous ces gros-là.

Refrain
Ceux-là qui ont le pognon,
Ceux-là reviendront,
Car c'est pour eux qu'on se crève.
Mais c'est fini, tous les troupiers
Vont bientôt se mettre en grève.
C'est à votre tour, Messieurs les gros,
De monter sur le plateau.
Puisque vous voulez la guerre.
Venez la faire de votre peau !

Parole : Pierre Chapelle

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article